Lisa Littman

7ff62220-3b33-11eb-b8af-c172657ef71c-240x300.jpg

Controverse sur la dysphorie de genre à déclenchement rapide (ROGD)

Lisa Littman, professeure adjointe à l’école de santé publique de l’université Brown, a créé ce terme pour décrire les témoignages de parents interrogés sur le fait que leurs enfants adolescents manifestaient soudainement des symptômes de dysphorie de genre et s’identifiaient comme transgenres en même temps que d’autres enfants de leur groupe de pairs. Littman a émis l’hypothèse que l’apparition rapide de la dysphorie de genre pourrait être un "mécanisme d’adaptation sociale" pour d’autres troubles. Le ROGD n’est reconnu par aucune association professionnelle majeure, Littman notant qu’il ne s’agit "pas d’un diagnostic officiel de santé mentale à l’heure actuelle".

Littman a publié une étude descriptive dans PLOS One en août 2018 Des critiques ont été émises par certains lecteurs et par des militants transgenres, et deux semaines après la publication, PLOS One a réagi en annonçant une révision post-publication de l’article. Le même jour que PLOS One a annoncé sa révision post-publication, l’Université Brown a rétracté son communiqué de presse promouvant l’étude. [La controverse a pris de l’ampleur avec la publication d’articles et de textes d’opinion, tant critiques que favorables, dans les médias grand public, qui abordaient les préoccupations relatives à la méthodologie de l’étude et à la validité de ses hypothèses, ainsi que les questions de liberté académique.

En mars 2019, la revue a conclu son examen et republié la version revue et corrigée de Littman. D’autres chercheurs ont depuis remarqué une incidence beaucoup plus élevée de jeunes cherchant à se faire soigner pour une dysphorie, dont la cause reste à établir.

The Use of Methodologies in Littman (2018) Is Consistent with the Use of Methodologies in Other Studies Contributing to the Field of Gender Dysphoria Research: Response to Restar (2019). Littman L. (2020). Archives of Sexual Behavior. [link to paper]

Correction: Parent reports of adolescents and young adults perceived to show signs of a rapid onset of gender dysphoria. Littman L. (2019). PLOS ONE. [link to paper]

Parent reports of adolescents and young adults perceived to show signs of a rapid onset of gender dysphoria. Littman L. (2018). PLOS ONE. [link to paper]