top of page
  • Photo du rédacteurLa petite Sirène

La proposition de Loi (ppl) visant à encadrer les mineurs en questionnement de genre, issue du rapport sur "la transidentification des mineurs" a été adoptée hier soir au Sénat par 180 voix pour

29 mai 2024


La proposition de Loi (ppl) visant à encadrer les mineurs en questionnement de genre, issue du rapport sur "la transidentification des mineurs" a été adoptée hier soir au Sénat par 180 voix pour et 136 contre. Le texte est adopté par le Sénat à l’issue de la séance publique (pour être définitif, l'Assemblée doit s'en saisir). C'est un petit pas, qui nous l'espérons, ouvrira enfin les débats dans le milieu médical, débats nécessaires qui impliquent toutes les positions sur le sujet. Cette ppl ne concerne que les mineurs en interrogation et en proie à ce que nous nommons désormais ASP - Angoisse de Sexuation Pubertaire.

Nous reconnaissons que certains d’entre eux choisiront de faire une transition mais aussi que la majorité d’entre eux n’est pas trans et doit bénéficier de soins appropriés.

L'OPS contribue, par ses articles, ses tribunes, ses livres, ses conférences, ses formations, ses colloques et journées d’étude depuis plus de trois ans à éclairer les chercheurs, les professionnels de santé, les politiques mais aussi l'opinion publique, notamment par son réseau international impliquant près de 17 pays et notamment la Society For Evidence-Based Gender Medicine (SEGM).


Comentários


bottom of page