Charte de l'Observatoire

À propos de l’Observatoire des discours idéologiques

sur l’enfant et l’adolescent – La Petite Sirène

Charte fondatrice

 

L’Observatoire La Petite Sirène est un collectif pluridisciplinaire de professionnels praticiens et chercheurs : médecins, pédopsychiatres, psychologues, psychanalystes, juristes, anthropologues, sociologues, philosophes, juges pour enfants, enseignants de l’Éducation Nationale, responsables d’établissements scolaires, entre autres.

L’Observatoire est adossé à l’Institut Contemporain de l’Enfance (ICE) présidé par Bernard Golse.

1)  L’Observatoire se réfère à une position d’universalisme défendant les valeurs du droit humain, de la protection de l’enfant.

2)  Il défend à ce titre une charte d’égalité des droits démocratiques : égalité, laïcité, lutte contre toute emprise de type sectaire ou idéologique en constituent le socle.

3)  Il est indépendant de tout parti politique ou affiliation religieuse. Il récuse fermement tout droit de récupération de ses idées à ce titre.

4)  Il réfute vivement toute accusation de transphobie.

Ce collectif s’est formé en observant l’augmentation massive de nouveaux diagnostics de « dysphorie de genre » et de transidentité chez les mineurs, entraînant des prises en charge médicales lourdes, systématiques et immédiates, excluant toute concertation sociale, médicale ou psychiatrique authentiquement élaborée.

 

Notre Observatoire considère que des décisions aussi graves et irréversibles méritent un questionnement précis, scientifique et concerté, qui dépasse les postures idéologiques, politiques et pseudo-consensuelles :

 

-    Un être humain en pleine maturation neuropsychologique a-t-il réellement les moyens de se projeter dans un genre donné en maîtrisant les enjeux d’une existence future entièrement dépendante de traitements médicaux très lourds et définitifs ?

-    Qu’est-ce qu’un « consentement éclairé » en ce sens ? L’« autodétermination de l’enfant », argument renvoyé par une certaine militance poussant les enfants à changer de genre, est un concept que la pratique des cliniciens doit interroger sur un plan éthique.

-    L’Observatoire s’interroge également sur les méthodes à l’œuvre, notamment via les réseaux sociaux, témoignant de véritables processus d’emprise sur le corps et la sexualité des enfants.

-    Enfin, l’Observatoire de La Petite Sirène interroge le Corps Médical dans ce qui constitue son socle : qu’est-ce qu’une médecine qui se met au service d’idéologies sans prendre le temps, bien souvent, d’interroger les symptômes d’enfants en quête d’identité, mal dans leurs corps, et, pour au moins la moitié d’entre eux, pouvant présenter une vulnérabilité psychique ou une véritable psychopathologie qui est bien souvent occultée par la « transidentité » ?

 

Ces questions se posent dans tous les pays occidentaux : des collectifs de professionnels spécialisés ont œuvré pour améliorer la législation et la qualité des prises en charge. La Petite Sirène a mis en place un réseau international avec ces collectifs au Canada, aux États-Unis, en Grande Bretagne, en Suède, en Suisse et en Espagne.

L’Observatoire pourra se saisir d’autres sujets qui auraient un impact physique et psychique sur les enfants et les adolescents.

Contact

Merci pour votre envoi, votre signature apparaîtra dans les tous prochains jours